Category Archives: Information générale

laerdal1-150x150

Du nouveau dans l’assortiment Laerdal: les mannequins QCPR

Du nouveau dans l’assortiment Laerdal: les mannequins QCPR

resusci anne

Laerdal, un des plus grands fabricants de mannequins a entièrement renouvellé sa gamme de mannequins de réanimation avancée.

Tous les modèles Resusci Anne en Resusci Baby ont été enlevés et remplacés par une gamme toute nouvelle.

Nos expériences avec Resusci Anne QCPR

A première vue, le nouveau Resusci Anne QCPR n’est pas tellement différent de l’ancien; Anne a une nouvelle tenue et se range dans un sac ou valise bien plus pratique. La révolution se cache dans le nouveau Skillguide et Skillreporter Simpad. Nous nous en sommes rendus compte tout de suite au premier rendez-vous.

Nous avons testé le Resusci Anne QCPR full-body (corps entier). Le mannequin se laisse facilement transporter grace aux roulettes de la valise semi-rigide, contrairement à l’ancien sac de rangement avec sa toute petite poignée qui nous faisait sévèrement pencher ! La valise a une poignée de chaque côté, très pratique pour la remettre dans un véhicule coté droite ou bien gauche. Elle est dotée d’une grande fermeture éclair qui permet une ouverture totale du dessus. La tête du mannequin est bien rangée entre deux sacs d’accessoires; parfaitement “coincée”. Les valises laissent suffisamment de place de libre pour des poumons de rechange, des masques de visage ou encore un Simpad et/ou Skillguide. Rangé sous le mannequin se trouve un tapis-protège-genoux toutefois moins large que la version précédente.

Quand nous ouvrons la mallette et decouvrons Anne, nous remarquons de suite que les poumons et masques de visage sont interchangeables avec les anciens modèles. Très pratique ! Du coup nous pouvons continuer notre découverte sans nous attarder aux tests de changement des voies respiratoires ou visages, cela se fait toujours aussi facilement qu’auparavant.

Le système à sens unique pour l’air insufflé est toujours présent. L’air insufflé dans le mannequin ne ressort pas par la bouche, mais est éliminé par un tuyaux sortant vers la hanche. Laerdal a bien réfléchi à l’hygiène; les risques de contagion entre stagiaires sont minimes. Il faut bien évidement désinfecter le visage entre chaque utilisateur et l’option des protections individuelles de visage peut être envisagée également. En tous les cas: une éventuelle infection ne viendra pas des poumons d’Anne ! Quand nous regardons sous sa peau, nous remarquons que le ressort peut facilement être changé: trois ressorts sont livrés avec le mannequin afin de tester trois niveaux de résistance thoraciques différents.  De plus, nous y trouvons un emplacement pour piles (8 piles D-cel), un boitier à branchements et divers capteurs. Nous refermons la peau et décidons d’effectuer quelques compressions et insufflations.

La sensation des compressions thoraciques est très réaliste: rien à redire ! Quand nous actionnons l’option son du mannequin, nous entendons -en cas de compressions correctes- un son qui reçoit de notre part rapidement le nom de ‘petit oiseau’. Cet oiseau est pratique quand on s’exerce, mais heureusement que l’on peut également éteindre ce son afin de ne pas trop faciliter le travail. Il va de soi qu’il faut d’abord basculer la tête afin de pouvoir insuffler l’air. Il y a aussi un petit ballon pour le pouls carotidien.

Le Skillreporter Simpad

simpad

Le Resusci Anne QCPR avec Simpad de Laerdal a été conçue afin d’évaluer au mieux les performances concernant la totalité de la chaîne de survie. Et bien, nous allons le tester.

L’outil se connecte immédiatement via WIFI avec le mannequin. Grace à un bouton sur le côté, nous pouvons choisir une conncexion via bluetooth (LED bleu) ou via WIFI (LED vert). Le voyant LED clignote jusqu’à obtention de la connexion, ce qui se fait assez rapidement. Le Simpad a besoin d’environ 30 secondes pour démarrer. Pas de souci si on a des choses à sortir de la valise et à préparer avant une formation. Sur le Simpad, nous choisissons le mannequin à qui nous allons être relié. Le menu nous semble très clair. On peut surveiller sans effort jusqu’à 6 mannequins, et sans fils ! Le Simpad offre la possibilité de s’entraîner avec ou sans évaluation directe ou d’être utilisé par un formateur. La présentation graphique est soignée. Les graphiques, barres et la minuterie suivent en temps réel et en un coup d’oeuil, il est lisible si l’amplitude des compressions est correcte, si les mains sont bien positionnées et si le volume d’air insufflé est suffisant ou pas.

Il n’y a pas d’information inutile sur l’écran. Même quand nous confions le Simpad à celui d’entre nous qui se connaît le moins en informatique, il réussit tout à fait à y programmer une séance de formation. Durant la formation, nous indiquons d’une croix sur la frise le moment où le premier choc a été délivré par le défibrillateur de formation, le moment où les secours ont été appelé etc. Toute la chaîne: ça correspond relativement bien. A la fin de la séance, le stagiaire obtient une note. Cela réveille en nous notre sens de la compétition et nous faisons tous de notre mieux pour améliorer nos compétences. Les notes et comptes rendu sont enrégistrés dans la mémoire interne du Simpad. Au moment où nous effectuons ces tests, nous ne pouvons pas encore imprimer ces résultats. Toutefois, on nous promet de mettre à disposition un logiciel gratuit rapidement.

Le Simpad et le mannequin Anne ont été allumés une grande partie de la journée et le signal WIFI a émis toute la journée. L’automnomie des outils est bonne. Nous n’avons pas eu besoin d’utiliser les piles de secours et aucun des outils n’a eu besoin d’être chargé durant la journée. Il est cependant possible de continuer la formation quand le mannequin ou le Simpad sont “à plat”: à l’aide des câbles livrés à l’achat il est possible de les brancher sur votre ordinateur via le port USB. Ne trouvant pas ça très pratique, nous avons utilisé  l’adaptateur que nous avons braché directement sur secteur. Cet adaptateur n’est pas livré à l’achat.

En cas d’utilisation de plusieurs mannequins sur le même Simpad, il est conseillé d’utiliser un router. Le mannequin Resusci Bay QCPR  ne peut être branché uniquement à l’aide des câbles. Le Simpad n’ayant qu’un port, il n’est pas possible d’utiliser plusieurs mannequins Baby en même temps. Il reste toutefois 5 connexions par WIFI; donc la possibilité existe de rajouter 5 mannequins Resusci Anne QCPR en plus du mannequin Resusci Baby QCPR. Nous captons le signal WIFI sur environ 30 mètres dans une salle sans murs. Avec des murs, le signal ira certainement moins loin.

Le Skillguide

skillguide

D’accord, nous devons l’admettre: il faut un sacré investissement pour avoir le Simpad et pas tout le monde voudra le faire. Cependant, il est dommage d’attendre que le tarif du Simpad devient plus accessible pour pouvoir évaluer et débriefer de cette façon. Heureusement, Laerdal a pensé à créer un petit appareil compact pour les moins aisés d’entre nous: le nouveau Skillguide : très facile d’utilisation: un seul bouton et un écran.

Le skillguide est connecté au mannequin ‘Anne’ en branchant un câble sur son épaule. Il faut bien appuyer; pendant un moment nous pensions que ça ne marchait pas. Une fois branché, le Skillguide s’allume de suite. A l’aide du bouton unique un choix de fonctions est proposé: formation avec évaluation directe, formation ‘aveugle’ (avec évaluation après la séance) ou visualisation des résultats et appuyer longtemps permet de redémarrer et commencer une nouvelle session. Nous esayons les évaluations et sommes satisfaits du rendu. A l’aide de voyants on peut voir si les compressions sont bonnes, trop profondes ou justement pas assez. Idem pour le volume des insufflations. Il faut dire que le skillguide est situé à côté du mannequin et que nous avons sans arrêt les yeux dessus; la note est de ce fait élévée et nous avons un peu l’impression de tricher. Nous allons donc tester l’option ‘aveugle’ avec évaluation après la séance. Tout de suite la note est plus ‘fiable’ et nous recevons un compte rendu en texte avec des points à améliorer. Le Skillguide donne les renseignements voulus de façon compacte et le prix est juste. Nous le conseillons absolument !

Le logiciel PC sans fil

Afin d’obtenir la totalité des résultats d’évaluation de ce nouveau modèle de Resusci Anne QCPR, nous nous sommes connectés via bluetooth. Le logiciel PC existait déjà depuis un petit moment, mais suite à une récente mise à jour, nous tenons à le tester également. Comme indiqué précédemment, Anne offre la possibilité de connexion par bleutooth: celle-ci est nécessaire afin d’envoyer des informations vers un ordinateur. Nous appuyons sur le bouton sur le côté du mannequin jusqu’à ce qu’un voyant LED bleu clignote, ce qui signifie qu’il essaie de se connecter. Muni d’une antenne sur l’ordinateur portable, nous devons parcourir les paramétrages de celui-ci avant de pouvoir se connecter. Heureusement le logiciel propose une option “aide”. Grâce à celle-ci, nous y parvenons, toutefois moins facilement qu’avec le Simpad ! Ce qui est rassurant c’est qu’une fois que l’ordinateur portable s’est connecté une première fois au mannequin, ça se passera comme une lettre à la poste les fois d’après.

Le logiciel PC permet l’utilisation de plusieurs mannequins à la fois, cependant tous doivent être des Resusci-Anne QCPR. Même les anciens modèles à condition d’avoir la fonction “sans fil”. L’affichage du Skillguide ressemble beaucoup à celui du Simpad et il nous satisfaisait entièrement! A nouveau un graphisme soigné, un suivi en temps réel et un rapport complèt. Dommage que le logiciel PC n’existe qu’en anglais alors que le SIMPAD connaît quasiment toutes les langues européennes, dont le français. Un avantage du logiciel PC est qu’il permet d’agrandir l’écran d’affichage à l’aide d’un vidéo-projecteur. Pratique aussi que les résultats peuvent facilement être enrégistrés au format PDF

Version et options

Pour les utilisateurs qui veulent utiliser des mannequins sans évaluation en temsp réel, il existe les mannequins Laerdal First Aid. Ceux-ci n’ont pas d’électronique. Bien évidemment ils sont également dotés de la sensation réelle obtenue grâce aux récents développements de Laerdal.

Le Resusci Anne QCPR est proposé en tellement d’options qui nous préférons les expliquer clairement:

En premier lieu il y a le choix du torse das son sac ou du corps complèt dans sa valise à roulettes. Si l’on choisit le torse, une extension avec bras et jambes est possible. Il est très facile de les fixer au torse. Le sac, aussi utilisable en tant que tapis de formation est trop petit pour transporter un mannequin entier. Donc si vous complétez, il faut également prévoir une valise afin de pouvoir transporter le tout convenablement.

La plupart des utilisateurs opteron

Du nouveau dans l’assortiment Laerdal: les mannequins QCPR

Laerdal, un des plus grands fabricants de mannequins a entièrement renouvellé sa gamme de mannequins de réanimation avancée.

Tous les modèles Resusci Anne en Resusci Baby ont été enlevés et remplacés par une gamme toute nouvelle.

Nos expériences avec Resusci Anne QCPR

A première vue, le nouveau Resusci Anne QCPR n’est pas tellement différent de l’ancien; Anne a une nouvelle tenue et se range dans un sac ou valise bien plus pratique. La révolution se cache dans le nouveau Skillguide et Skillreporter Simpad. Nous nous en sommes rendus compte tout de suite au premier rendez-vous.

Nous avons testé le Resusci Anne QCPR full-body (corps entier). Le mannequin se laisse facilement transporter grace aux roulettes de la valise semi-rigide, contrairement à l’ancien sac de rangement avec sa toute petite poignée qui nous faisait sévèrement pencher ! La valise a une poignée de chaque côté, très pratique pour la remettre dans un véhicule coté droite ou bien gauche. Elle est dotée d’une grande fermeture éclair qui permet une ouverture totale du dessus. La tête du mannequin est bien rangée entre deux sacs d’accessoires; parfaitement “coincée”. Les valises laissent suffisamment de place de libre pour des poumons de rechange, des masques de visage ou encore un Simpad et/ou Skillguide. Rangé sous le mannequin se trouve un tapis-protège-genoux toutefois moins large que la version précédente.

Quand nous ouvrons la mallette et decouvrons Anne, nous remarquons de suite que les poumons et masques de visage sont interchangeables avec les anciens modèles. Très pratique ! Du coup nous pouvons continuer notre découverte sans nous attarder aux tests de changement des voies respiratoires ou visages, cela se fait toujours aussi facilement qu’auparavant.

Le système à sens unique pour l’air insufflé est toujours présent. L’air insufflé dans le mannequin ne ressort pas par la bouche, mais est éliminé par un tuyaux sortant vers la hanche. Laerdal a bien réfléchi à l’hygiène; les risques de contagion entre stagiaires sont minimes. Il faut bien évidement désinfecter le visage entre chaque utilisateur et l’option des protections individuelles de visage peut être envisagée également. En tous les cas: une éventuelle infection ne viendra pas des poumons d’Anne ! Quand nous regardons sous sa peau, nous remarquons que le ressort peut facilement être changé: trois ressorts sont livrés avec le mannequin afin de tester trois niveaux de résistance thoraciques différents.  De plus, nous y trouvons un emplacement pour piles (8 piles D-cel), un boitier à branchements et divers capteurs. Nous refermons la peau et décidons d’effectuer quelques compressions et insufflations.

La sensation des compressions thoraciques est très réaliste: rien à redire ! Quand nous actionnons l’option son du mannequin, nous entendons -en cas de compressions correctes- un son qui reçoit de notre part rapidement le nom de ‘petit oiseau’. Cet oiseau est pratique quand on s’exerce, mais heureusement que l’on peut également éteindre ce son afin de ne pas trop faciliter le travail. Il va de soi qu’il faut d’abord basculer la tête afin de pouvoir insuffler l’air. Il y a aussi un petit ballon pour le pouls carotidien.

Le Skillreporter Simpad

Le Resusci Anne QCPR avec Simpad de Laerdal a été conçue afin d’évaluer au mieux les performances concernant la totalité de la chaîne de survie. Et bien, nous allons le tester.

L’outil se connecte immédiatement via WIFI avec le mannequin. Grace à un bouton sur le côté, nous pouvons choisir une conncexion via bluetooth (LED bleu) ou via WIFI (LED vert). Le voyant LED clignote jusqu’à obtention de la connexion, ce qui se fait assez rapidement. Le Simpad a besoin d’environ 30 secondes pour démarrer. Pas de souci si on a des choses à sortir de la valise et à préparer avant une formation. Sur le Simpad, nous choisissons le mannequin à qui nous allons être relié. Le menu nous semble très clair. On peut surveiller sans effort jusqu’à 6 mannequins, et sans fils ! Le Simpad offre la possibilité de s’entraîner avec ou sans évaluation directe ou d’être utilisé par un formateur. La présentation graphique est soignée. Les graphiques, barres et la minuterie suivent en temps réel et en un coup d’oeuil, il est lisible si l’amplitude des compressions est correcte, si les mains sont bien positionnées et si le volume d’air insufflé est suffisant ou pas.

Il n’y a pas d’information inutile sur l’écran. Même quand nous confions le Simpad à celui d’entre nous qui se connaît le moins en informatique, il réussit tout à fait à y programmer une séance de formation. Durant la formation, nous indiquons d’une croix sur la frise le moment où le premier choc a été délivré par le défibrillateur de formation, le moment où les secours ont été appelé etc. Toute la chaîne: ça correspond relativement bien. A la fin de la séance, le stagiaire obtient une note. Cela réveille en nous notre sens de la compétition et nous faisons tous de notre mieux pour améliorer nos compétences. Les notes et comptes rendu sont enrégistrés dans la mémoire interne du Simpad. Au moment où nous effectuons ces tests, nous ne pouvons pas encore imprimer ces résultats. Toutefois, on nous promet de mettre à disposition un logiciel gratuit rapidement.

Le Simpad et le mannequin Anne ont été allumés une grande partie de la journée et le signal WIFI a émis toute la journée. L’automnomie des outils est bonne. Nous n’avons pas eu besoin d’utiliser les piles de secours et aucun des outils n’a eu besoin d’être chargé durant la journée. Il est cependant possible de continuer la formation quand le mannequin ou le Simpad sont “à plat”: à l’aide des câbles livrés à l’achat il est possible de les brancher sur votre ordinateur via le port USB. Ne trouvant pas ça très pratique, nous avons utilisé  l’adaptateur que nous avons braché directement sur secteur. Cet adaptateur n’est pas livré à l’achat.

En cas d’utilisation de plusieurs mannequins sur le même Simpad, il est conseillé d’utiliser un router. Le mannequin Resusci Baby QCPR ne peut être branché uniquement à l’aide des câbles. Le Simpad n’ayant qu’un port, il n’est pas possible d’utiliser plusieurs mannequins Baby en même temps. Il reste toutefois 5 connexions par WIFI; donc la possibilité existe de rajouter 5 mannequins Resusci Anne QCPR en plus du mannequin Resusci Baby QCPR. Nous captons le signal WIFI sur environ 30 mètres dans une salle sans murs. Avec des murs, le signal ira certainement moins loin.

Le Skillguide

D’accord, nous devons l’admettre: il faut un sacré investissement pour avoir le Simpad et pas tout le monde voudra le faire. Cependant, il est dommage d’attendre que le tarif du Simpad devient plus accessible pour pouvoir évaluer et débriefer de cette façon. Heureusement, Laerdal a pensé à créer un petit appareil compact pour les moins aisés d’entre nous: le nouveau Skillguide : très facile d’utilisation: un seul bouton et un écran.

Le skillguide est connecté au mannequin ‘Anne’ en branchant un câble sur son épaule. Il faut bien appuyer; pendant un moment nous pensions que ça ne marchait pas. Une fois branché, le Skillguide s’allume de suite. A l’aide du bouton unique un choix de fonctions est proposé: formation avec évaluation directe, formation ‘aveugle’ (avec évaluation après la séance) ou visualisation des résultats et appuyer longtemps permet de redémarrer et commencer une nouvelle session. Nous esayons les évaluations et sommes satisfaits du rendu. A l’aide de voyants on peut voir si les compressions sont bonnes, trop profondes ou justement pas assez. Idem pour le volume des insufflations. Il faut dire que le skillguide est situé à côté du mannequin et que nous avons sans arrêt les yeux dessus; la note est de ce fait élévée et nous avons un peu l’impression de tricher. Nous allons donc tester l’option ‘aveugle’ avec évaluation après la séance. Tout de suite la note est plus ‘fiable’ et nous recevons un compte rendu en texte avec des points à améliorer. Le Skillguide donne les renseignements voulus de façon compacte et le prix est juste. Nous le conseillons absolument !

Le logiciel PC sans fil

Afin d’obtenir la totalité des résultats d’évaluation de ce nouveau modèle de Resusci Anne QCPR, nous nous sommes connectés via bluetooth. Le logiciel PC existait déjà depuis un petit moment, mais suite à une récente mise à jour, nous tenons à le tester également. Comme indiqué précédemment, Anne offre la possibilité de connexion par bleutooth: celle-ci est nécessaire afin d’envoyer des informations vers un ordinateur. Nous appuyons sur le bouton sur le côté du mannequin jusqu’à ce qu’un voyant LED bleu clignote, ce qui signifie qu’il essaie de se connecter. Muni d’une antenne sur l’ordinateur portable, nous devons parcourir les paramétrages de celui-ci avant de pouvoir se connecter. Heureusement le logiciel propose une option “aide”. Grâce à celle-ci, nous y parvenons, toutefois moins facilement qu’avec le Simpad ! Ce qui est rassurant c’est qu’une fois que l’ordinateur portable s’est connecté une première fois au mannequin, ça se passera comme une lettre à la poste les fois d’après.

Le logiciel PC permet l’utilisation de plusieurs mannequins à la fois, cependant tous doivent être des Resusci-Anne QCPR. Même les anciens modèles à condition d’avoir la fonction “sans fil”. L’affichage du Skillguide ressemble beaucoup à celui du Simpad et il nous satisfaisait entièrement! A nouveau un graphisme soigné, un suivi en temps réel et un rapport complèt. Dommage que le logiciel PC n’existe qu’en anglais alors que le SIMPAD connaît quasiment toutes les langues européennes, dont le français. Un avantage du logiciel PC est qu’il permet d’agrandir l’écran d’affichage à l’aide d’un vidéo-projecteur. Pratique aussi que les résultats peuvent facilement être enrégistrés au format PDF

Version et options

Pour les utilisateurs qui veulent utiliser des mannequins sans évaluation en temsp réel, il existe les mannequins Laerdal First Aid. Ceux-ci n’ont pas d’électronique. Bien évidemment ils sont également dotés de la sensation réelle obtenue grâce aux récents développements de Laerdal.

Le Resusci Anne QCPR est proposé en tellement d’options qui nous préférons les expliquer clairement:

En premier lieu il y a le choix du torse das son sac ou du corps complèt dans sa valise à roulettes. Si l’on choisit le torse, une extension avec bras et jambes est possible. Il est très facile de les fixer au torse. Le sac, aussi utilisable en tant que tapis de formation est trop petit pour transporter un mannequin entier. Donc si vous complétez, il faut également prévoir une valise afin de pouvoir transporter le tout convenablement.

La plupart des utilisateurs opteront pour le mannequin QCPR standard completé par un Simpad, Skillreporter et/ou logiciel PC.

Toutefois, il reste encore d’autres possibilités:

  • Spécialement pour les défibrillateurs de formation Laerdal Trainer 2 et 3, Laerdal a développé des mannequins avec technologie ‘LINK’. Ceux-ci s’appellent QCPR AED. Ces DAE de formation vérifient le placement correct des électrodes sur le mannequin. Cette option n’est donc valable uniquement avec les défibrillateurs de formation Laerdal AED Trainer 2 et 3 en combinaison avec le mannequin QCPR-AED.
  • Il existe également une version à défibrillation manuelle. Ce sont les mannequins QCPR D. Ces mannequins ont surtout des avantages pour les utilisateurs professionnels.

Tous les mannequins Resusci Anne QCPR sont disponibles avec des voies respiratoires permettant une formation à l’intubation.

D’autres options existent en rajoutant des bras et jambes permettant la simulation de divers traumatismes.

t pour le mannequin QCPR standard completé par un Simpad, Skillreporter et/ou logiciel PC.

Toutefois, il reste encore d’autres possibilités:

  • Spécialement pour les défibrillateurs de formation Laerdal Trainer 2 et 3, Laerdal a développé des mannequins avec technologie ‘LINK’. Ceux-ci s’appellent QCPR AED. Ces DAE de formation vérifient le placement correct des électrodes sur le mannequin. Cette option n’est donc valable uniquement avec les défibrillateurs de formation Laerdal AED Trainer 2 et 3 en combinaison avec le mannequin QCPR-AED.
  • Il existe également une version à défibrillation manuelle. Ce sont les mannequins QCPR D. Ces mannequins ont surtout des avantages pour les utilisateurs professionnels.

Tous les mannequins Resusci Anne QCPR sont disponibles avec des voies respiratoires permettant une formation à l’intubation.

D’autres options existent en rajoutant des bras et jambes permettant la simulation de divers traumatismes.

heartsine_pad_1_1

Les défibrillateurs cardiaques seront obligatoires dans les clubs sportifs reconnus

La commission du Sport du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé lundi à l’unanimité un projet de décret visant à généraliser dans les infrastructures sportives la présence d’un défibrillateur cardiaque.


Le texte prévoit que les centres sportifs locaux et intégrés, pour être reconnus, devront disposer d’un défibrillateur externe automatique (DEA) de catégorie 1. Des formations à l’attention de leur personnel sont également rendues obligatoires. Les propriétaires d’infrastructures sportives se voient en outre imposer d’équiper leurs infrastructures de DEA. Les clubs sportifs devront s’engager à effectuer leurs activités au sein d’installations équipées d’un défibrillateur, sous peine de n’être plus éligibles aux subventions. Le ministre francophone des Sports André Antoine avait déjà décidé que 300 DEA seraient gratuitement mis à disposition des clubs sportifs via l’Association des établissement sportifs (AES). Cinq cent vingt-deux demandes sont arrivées et les 300 clubs sélectionnés par province, discipline, etc, seront équipés avant la fin de l’année. Les communes et les clubs peuvent toujours bénéficier d’une subsidiation à hauteur de 75%, pour ces appareils qui coûtent près de 2.500 euros à l’achat. “Le marché-stock que nous avons passé pour les 300 DEA nous permet de les avoir à 950 euros. Ce qui veut dire qu’il nous coûte moins cher de distribuer gratuitement des DEA aux clubs que de les subventionner”, a relevé M. Antoine. “Il faudra donc sans doute reproduire l’opération l’an prochain”. Pour compléter ces mesures, un projet de décret wallon impliquera que tout dossier éligible à une subvention en infrastructures sportives sera fin 2013 conditionné à la présence d’un DEA. Dans cette perspective, un marché public pour 300 nouveaux DEA gratuits sera lancé à la fin du mois en Wallonie. (VIM)

les-elus-lors-de-la-remise-officielle-de-cet-equipement_450620_510x255

Un défibrillateur équipe la commune

BELVÈZE-DU-RAZÈS Soixante mille personnes meurent chaque année d’un arrêt cardiaque en France. Face à ce constat et soucieux de conforter la qualité de vie et de santé des Audois, le conseil général a lancé une vaste opération d’équipement en défibrillateurs automatiques externes pour 265 communes audoises situées en zone de revitalisation rurale qui en ont fait la demande.

Cette action est faite en partenariat avec l’Association desmaires, le Centre de gestion de la fonction publique territoriale de l’Aude et le Service départemental d’incendie et de secours.

Le conseil général assure le financement de ces défibrillateurs pour un montant de 2 500 (1 000 pour la borne et 1 500 pour l’appareil).

Mi-septembre, la commune a reçu le premier appareil distribué dans le département. En présence de Didier Lozano, maire, Jacques Hortala, président du Sdis, Jacques Durand, conseiller général du canton d’Alaigne, Alain Gouze, lieutenant-colonel des pompiers, Régis Rouch, lieutenant-colonel médecin des pompiers, c’est André Viola, président du conseil général, qui est venu en personne pour remettre officiellement le premier défibrillateur.

L’utilisation de cet appareil n’est utile que si elle est associée à la pratique des gestes de réanimation cardio-pulmonaire de base.

Voilà pourquoi une formation avait été réalisé préalablement par Eric Rainaud dans la commune, le lundi 18 juin dernier.

IMG_2466-1024x764

Grande Mosquée de Lyon : formation aux premiers secours et installation d’un défibrillateur

La GML recense environ 3 cas d’arrêts cardiaques par an en ses locaux. Parallèlement, un bénévole et étudiant infirmier a mené un travail de sensibilisation auprès des responsables sur la prise en charge des victimes et la dispense des premiers secours. Ainsi, la mosquée avec l’aide du SAMU 69 a installé un défibrillateur automatique

Depuis plusieurs années, les mosquées sont confrontées à une hausse de leur fréquentation. Les mosquées de grande taille que l’on appelle plus communément les « grandes » mosquées accueillent chaque vendredi plusieurs milliers de fidèles. Au delà de l’organisation et de la logistique du quotidien, peu d’associations mènent une réflexion sur la prise en charges des risques liés à la santé, la Grande Mosquée de Lyon a pris les devants.

La GML recense environ 3 cas d’arrêts cardiaques par an dans ses locaux. Parallèlement, un bénévole et étudiant infirmier a mené un travail de sensibilisation auprès des responsables sur la prise en charge des victimes et la dispense des premiers secours. Ainsi, la mosquée avec l’aide du SAMU 69 a installé un défibrillateur automatique et a mis en place les moyens nécessaires pour offrir aux membres de son personnel et aux bénévoles, une formation sur la bonne utilisation d’un tel appareil, ainsi que les réflexes à avoir.

En se dotant d’un tel appareil, la Grande Mosquée de Lyon souhaite pouvoir porter assistance à ses fidèles au cas où ils rencontreraient d’éventuels malaises dans l’enceinte de la mosquée. Au-delà de cet objectif, elle entend également mettre le défibrillateur à disposition de tout sauveteur se trouvant à proximité de la mosquée lors d’une quelconque intervention. Le défibrillateur désormais accessible au sein de la mosquée renseignera le sauveteur en temps réel, et ce tout au long de l’intervention. Il pourra lui indiquer si un choc électrique est nécessaire et la manière de procéder.

Une initiative qui nous l’espérons en suscitera d’autres.

Injection d’oxygène fait vivre sans respirer

Des chercheurs américains ont découvert une méthode pour injecter de l’oxygène directement dans le corps humain. Un patient ne pouvant plus respirer peut ainsi rester en vie. Des mini-particules remplies d’oxygène peuvent être injectées directement dans le sang, qui ainsi fourni en oxygène. Ceci est rapporté par Science Daily.

 

Les chercheurs ont injecté le liquide aux animaux avec peu d’oxygène dans le sang.

Dans l’espace de quelques secondes, le niveau d’oxygène était revenu au taux habituel, selon les scientifiques du Children’s Hospital à Boston. Même quand les voies respiratoires étaient entièrement bloquées, les animaux pouvaient ainsi être maintenus en vie durant un quart d’heure.

Au bout de 15 à 20 minutes cette solution n’est plus efficace à cause d’une trop grande quantité de particules absorbée par le sang.

Conséquences :

Cette technique pourrait avoir de grandes conséquences pour la médecine humaine. En cas d’urgences, cette méthode pourrait permettre un temps supplémentaire précieux aux urgentistes afin de transporter le patient vers l’hôpital. « En fin de compte, ce mélange injectable pourrait être prêt à l’emploi dans chaque hôpital, chaque ambulance, chaque hélicoptère afin de  stabiliser les patients qui ont du mal à respirer » selon John Kheir, un des chercheurs. Il s’occupe depuis 2006 de ces recherches qui ont mené à cette solution.

Tatouages surprenants

La britannique Joy Tomkins veut mettre les choses au clair. Si elle souffrait d’une maladie grave, elle ne désire pas être réanimée ou être maintenue en vie artificiellement.

Cette dame de 81 ans a confirmé ce choix en se faisant tatouer ‘do not resuscitate’ (ne pas réanimer). Afin de se rassurer que ce message ne soit pas négligé, elle a fait tatouer sur son dos une flèche avec les lettres : PTO (tournez s’il vous plaît). 

Belles années

Bien que Joy est contente de se réveiller chaque jour vivante, elle dit accepter la mort quand elle viendra. ‘J’ai eu 80 belles années. Quand mon heure aura sonné, personne ne doit m’empêcher de partir’ dit la grand-mère de Norfolk. Ele a pris la décision des tatouages hors d’ordinaire il y a 30 ans. En 1981, son mari est décedé du syndrome de Conn après s’être battu contre la maladie durant 7 ans. ‘Ma belle-mère avait 106 ans. Cependant, je suis persuadée qu’elle aurait préféré ne pas vivre les 6 dernières années de lutte incessante’, selon Joy. ‘Grâce à mes tatouages, je veux éviter une telle souffrance’.

 Joy, diabétique, est soutenue dans ce choix par ses deux enfants et ses six petits-enfants.

 Source : AD.nl

Logo DAE

Logo DAE

Presque 3 ans après la réalisation d’un nouveau logo internantional pour Défibrillateurs Automatisés Externes, nous rencontrons toujours de drôle de logos ressemblant plus ou moins au logo vert de l’ILCOR (comité de liaison international sur la réanimation). Il y a des logo avec un éclair en image réflécie, la croix blanche à gauche et en bas etc.
Regardez cette collection de faux logos DAE :

Et voici le seul et unique vrai logo ILCOR:

Probable augmentation de prix pour les DAE

Contrairement aux attentes générales, les prix des défibrillateurs vendu aux Etats-Unis vont très probablement augmenter dans les mois à venir. La cause de cette augmentation est une décision prise par la FDA, la Food and Drug Administration. La FDA surveille depuis de nombreuses années la sécurité des appareils médicaux et est connu pour sa politique très stricte.

A la réunion du 25 janvier a été décidé que les DAE continueront à être jugés dans la catégorie de sécurité la plus élévée, la catégorie III. Contrairement aux autres appareils médicaux, les DAE étaient admis sur le marché avec la procédure dite 510(k) appliquable aux appareils médicaux de la catégorie II. La FDA va désormais appliquer les éxigences –plus strictes- de la catégorie III aux DAE. Afin de pouvoir répondre aux demandes plus strictes de la FDA, les fabricants engageront certainement plus de frais de développement et de production. Une hausse de prix du produit semble alors inévitable.

Les DAE auxquelles s’appliqueront ces nouvelles règles de la FDA sont : Cardiac Science, Defibtech, Heartsine, Philips, Physio-control (Medtronic) et Zoll.

Pour l’instant il est difficile de prévoir les effets de la décision de la FDA sur le tarif des DAE de fabricants qui ne sont pas concernées par ces changements comme Primedic et Schiller.

Durée de garantie ZOLL AED Plus sera désormais de 7 ans

Durée de garantie ZOLL AED Plus sera de 7 ans

29 décembre 2010

Zoll propose à ses clients de prolonger la période de leur garantie de 5 à 7 ans. Pour cela, le propriétaire du DAE doit s’enregistrer su le site http://www.zoll.com/registerAEDPlus/ (en anglais). Zoll espère ainsi augmenter la traçabilité de ses DAEs.

Vous pouvez prétendre à cette prolongation de garantie si vous avez acheté votre DAE ZOLL après le 3 avril 2010.

Durée de garantie pour DAE de plus en plus longues

Durée de garantie pour DAE de plus en plus longues

Depuis l’année dernière, il semblerait que les périodes de garantie des défibrillateurs s’allongent. Actuellement la garantie généralement appliquée est de 5 ans. Cependant il y a de plus en plus de fabricants de DAE qui proposent une garantie plus longue.

Ceux qui ont récemment fait l’achat d’un DAE ZOLL Plus, peuvent prolonger la durée de garantie de deux ans en s’enrégistrant auprès de ZOLL. La période de garantie est ainsi de 7 ans pour un DAE ZOLL Plus. Medtronic va encore un peu plus loin et garantie son Medtronic Lifepak CR Plus pendant 8 ans, actuellement la durée la plus longue de garantie du marché.  Un founisseur de DAE américain propose une offre pour un  Heartsine Samaritan PAD avec une période de garantie de 10 ans; 3 ans de plus que la garantie de base de Heartsine qui est déjà de 7 ans!

Voici un aperçu des garanties actuelles proposées par les fabricants 

  • 2 ans: Primedic HeartSave PAD
  • 7 ans: Cardiac Science et Heartsine AED
  • 8 ans: Medtronic Lifepak CR Plus
  • Tous les autres DAE proposent une garantie de 5 ans.