Tatouages surprenants

La britannique Joy Tomkins veut mettre les choses au clair. Si elle souffrait d’une maladie grave, elle ne désire pas être réanimée ou être maintenue en vie artificiellement.

Cette dame de 81 ans a confirmé ce choix en se faisant tatouer ‘do not resuscitate’ (ne pas réanimer). Afin de se rassurer que ce message ne soit pas négligé, elle a fait tatouer sur son dos une flèche avec les lettres : PTO (tournez s’il vous plaît). 

Belles années

Bien que Joy est contente de se réveiller chaque jour vivante, elle dit accepter la mort quand elle viendra. ‘J’ai eu 80 belles années. Quand mon heure aura sonné, personne ne doit m’empêcher de partir’ dit la grand-mère de Norfolk. Ele a pris la décision des tatouages hors d’ordinaire il y a 30 ans. En 1981, son mari est décedé du syndrome de Conn après s’être battu contre la maladie durant 7 ans. ‘Ma belle-mère avait 106 ans. Cependant, je suis persuadée qu’elle aurait préféré ne pas vivre les 6 dernières années de lutte incessante’, selon Joy. ‘Grâce à mes tatouages, je veux éviter une telle souffrance’.

 Joy, diabétique, est soutenue dans ce choix par ses deux enfants et ses six petits-enfants.

 Source : AD.nl

Geef een reactie

Your email address will not be published. Required fields are marked *